Reportage sur Louis Dollé, artiste

 

Louis Dollé est un artiste niçois multi-talents, sculpteur sur bois, sur plâtre et sur métal, peintre, dessinateur, musicien, bonmotologue, professeur d’arts…

Je connais Louis Dollé depuis plusieurs années. C’est un artiste dont j’admire le travail et dont j’apprécie les qualités humaines, les qualités humanistes et d’ouverture. Il m’a permis d’exposer mes photographies dans son école d’art (École d’Arts Orange Bleue – 2 rue Jussieu – 06000 Nice) notamment pour le festival niçois Sept Off 2014 et 2017.

C’est quelqu’un que j’aime rencontrer, avec qui j’aime discuter, prendre le café. Il sait faire le café d’ailleurs. Depuis longtemps, je prends des photos de lui, de son atelier, de son environnement, de son travail. Il m’a autorisé, m’a accueilli, m’a fait entrer dans son univers, dans son espace de travail, dans l’imaginaire de son univers.

J’aime toujours prendre le travail de Louis en photo. Voir la progression d’une pièce et témoigner de son travail. Témoigner de la difficulté d’être sculpteur. Et de sa beauté aussi.

Dans ce reportage photographique, j’ai photographié Louis Dollé au début de la création de sa sculpture  « La Femme qui Marche« . En général, je travaille sur les détails, de façon serrée sur mon sujet. A grande ouverture de préférence. J’aime le flou. Pour un sculpteur, ses mains parlent pour lui. Je cherche à ne pas le déranger.

Je tourne autour de Louis, les gouges, les masses, les établis, les copeaux et la sciure. On n’entend que le son normal de la circulation  et Serge Gainsbourg qui chante à tue-tête son reggae… Belle ambiance.

Je ferai certainement d’autres photographies sur Louis Dollé

Reportage sur Louis Dollé, artiste

← Previous post

Next post →

4 Comments

  1. malgres sa reference a « la nuit du chasseur, il n’y a pas une photo, dans toutes celle que je peux voir, ssur la toile qui me permette de retrouver ce contact tout petit , son accueil, ses yeux sublimes , sa voix a faire palir tous les theatreux et certains chanteurs, la capacité a recevoir et donner , une etre tres séduisant, plein de lumiére ce soir a l’ouverture calena, et je ne juge pas les photographe je vous , nous pose la question difficile , comment la photo pourrait traspirer cette lumiere, ce charnel, etc;;;;;;

    • Eric Clément-Demange

      Il est vrai que les photos ne retranscrivent qu’un instant, qu’une facette d’une personne. Effectivement concernant Louis Dollé, le mieux est de le rencontrer et de le connaître. Le but de ce reportage était de mettre en lumière son travail. Le travail du bois, le geste, la création, la concentration… plus que sur le personnage attachant qu’il est.

  2. alexandra scicluna

    d’abord désolée pour toutes les fautes de frappe (on dira!!!) de mon précédent commentaire
    eh bien j’ai une réponse en image, dés que les mains ou le corps de louis dollé sont photographiées pendant qu’il travaille c’est du wagner! superbes photos,merci

    • Eric Clément-Demange

      Merci beaucoup pour votre commentaire! J’aime beaucoup photographier Louis Dollé et son travail. J’espère à chaque fois retranscrire son travail et sa personnalité.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.